Krismenn

En balade à la pointe du rap

Photo 1 Krismenn

Ni Nouvelle Star, ni nouveau Joey Starr, Christophe Le Menn symbolise à l’envie l’ouverture de la nouvelle génération de musiciens bretons. Du kan ha diskan au hip-hop, sous le nom de Krismenn, il nous mène en bateau à la pointe du rap, et nous ne nous lassons pas du paysage.

Si le long des côtes de la Bretagne éternelle, les matelots naviguent sur les flots, certains maîtres des mots prennent un malin plaisir à nous engloutir sous leur flow. Le Finistérien Christophe Le Menn fait partie de ceux-là. Du kan ha diskan (chant et contre chant traditionnel) au rap, Krismenn est même un concentré de Bretagne, tour à tour soucieuse de ses racines et ouverte sur la modernité du monde. Il fait son premier bagage musical à l’âge de 10 ans, comme batteur au sein du bagad Plougastel, puis succombe littéralement au kan ha diskan des frères Quéré. Le déclic se produit au sein de la fameuse Kreiz Breizh Academy d’Erik Marchand, et Krismenn mènera désormais sa barque en solo, notamment dans un premier mini album éponyme. Contrebasse et guitare, human beat box et rap breton… Un slam de fond risquant fort de tout emporter sur son passage.