Miss Blue

Des racines bretonnantes aux platines détonnantes

Photo 1 Miss Blue

Reine du mix au pays d’Astérix et Obélix, DJ Miss Blue doit sa force à une potion magique puisant ses ingrédients dans les traditions d’une Bretagne ancestrale et les sons d’une musique électronique pour le moins avant-gardiste. Efficacité maximum garantie.

Nous étions encore couchés que DJ Miss Blue avait déjà mis le pays du soleil levant sens dessus dessous, et que les pistes de danse vibraient à l’unisson de ses rythmes endiablés dans l’Europe entière. Si l’on tombe aujourd’hui volontiers dans le panneau de ses remix d’enfer, c’est parce que chaque rendez-vous avec la reine des platines rennaises est une invitation en terrain inconnu, un voyage dans une machine à remonter le temps, loin vers le passé, mais aussi vers le futur. Aguerrie par nombre de collaborations avec les meilleurs musiciens de la scène bretonne (les Frères Guichen, Érik Marchand, Yann-Fanch Quémener, Jerry Cornic), DJ Miss Blue a également posé ses platines aux côtés des plus grands noms des musiques électroniques (Diplo, Sebastian, DJ Mujava, Brodindski). L’enfant né de cet union est prodigieusement doué, sa maman l’a appelé Breizh’n’bass. Vivement la grande communion !