Dan Ar Braz

Un héritage univercelte

Photo 1 Dan Ar Braz Photo 2 Dan Ar Braz

Élevée à la source des grands guitar-héroes des seventies, la guitare abrasive de Dan ar Braz façonne depuis plus de quarante ans les paysages musicaux de la Bretagne moderne. De Jimi Hendrix à Alan Stivell, le quimpérois nous livre un Héritage des celtes aux teintes universelles.

Des temps, indiens ou du destin, il est des signes qui ne trompent pas. Comme en ce jour de 1996, quand Dan ar Braz représente la France au concours de l’Eurovision. Son titre de gloire ? Diwanit Bugale, une chanson dédiée aux écoles bretonnes Diwan… La Bretagne blanche et noire du Gwenn ha du serait désormais digne de la France bleu blanc rouge. Et l’école Diwan enfant légitime de la mère patrie républicaine !

 L’école Diwan libre, gratuite et obligatoire ?

 Pour autant, pas besoin de divan pour Dan ar Bras. Pas fier-à-bras pour deux sous, il sait trop bien que pour vivre, une tradition doit savoir s’ouvrir à tous les horizons, même si ceux-ci furent jadis aussi sombres que les champs Saint-Aubin-du-Cormier en 1488, au lendemain de la funeste bataille contre le roi de France.

Avant de devenir Dan ar Braz, l’éminent représentant de l’Armorique, le guitariste a d’abord regardé vers l’Amérique et ses guitar heroes Bob Dylan et Jimi Hendrix. Avant la Bretagne, la Grande-Bretagne de Keith Richards, donc. Le déclic celtique se produit en 1967 : alors serveur dans un bar de Bénodet, Daniel Le Bras rencontre le barde Alan Stivell, avec qui il écumera les bals de la région. Gabriel Yacoub, le fondateur de Malicorne, fera également partie de l’équipée sauvage dans le wild wild west français. Venu à la musique bretonne par le rock et le folk, Dan ar Braz ne quittera plus cette route bordée de sel. Le sel de la terre celte, fameux Borders of salt, titre phare de L’héritage des celtes créé en 1993 au 70e festival de Cornouaille. À Quimper, sa ville natale où, entouré de 75 musiciens, l’ancien représentant de la France au concours Eurovision put vivre cette consécration comme un juste retour des choses.

En concert :à à Saint Coulomb (35) - Le Phare 

le Samedi 17 Mai 2014 à 21h00