Fauve

Le fauve est lâché

Photo 1 Fauve

Collectif « indé » en plein décollage, Fauve ouvre sa cage aux idées les plus folles. Entre rap et slam, pop et rock, la bête était déjà du plus bel effet dans le (festival) Panoramas, et a montré une nouvelle fois les crocs en Bretagne l'été 2014 !

Fauve vient à peine de sortir ses griffes, que le groupe force déjà le respect. Sur scène, leur jeu évoluant entre slam et rap pour les paroles, pop et rock pour la musique, attire des gazelles toujours plus nombreuses. Kané, Blizzard, Nuits fauves, les tubes fusent sur les planches. Candeur aux mots crus et moquerie au grand cœur… les félins revendiquent des vieux loups comme influence : Lou Reed, le Wu-Tang Clan ou Pixies, mais pas Féline Dion.
Un peu de Toulouse, un peu de Normandie, ces jeunes gens bientôt trentenaires sont félins pour l’autre, c’est-à-dire réunis par une même envie de « rugir leur trop plein d’émotions ». Après avoir envoyé les labels des majors se brosser dans leur brousse, les membres du groupe ont préféré partir loin des enclos du show-business, cultiver une certaine fureur de vivre, et de rire aussi.