Laurent Garnier

Un pari Garnier... d'avance

Photo 1 Laurent Garnier

Que dire de Laurent Garnier, sinon qu’il représente le nec plus ultra de la scène électro française ? Qu’il appartient à cette race pionnière qui, au milieu des années 90 embrasa les pistes de danse ? Que chacun de ses concerts est un pari… Garnier d’avance !

Son histoire ressemble comme deux Gouttes d’or à un conte de fée. Fils de forain né à Boulogne-Billancourt en 1966, l’ancien valet de pied de l’ambassadeur de France à Londres deviendrait prince de la nuit, c’était écrit. Aujourd’hui, le DJ, compositeur, producteur de musique électronique vous invite sous les ors du Palais Garnier. Un palace dans lequel brillent les disques patinés à force de passer sur ses platines.

C’est dans l’antre de la légendaire Hacienda de Manchester que Laurent Garnier commence à se forger une réputation en envoyant tels des exocets les premiers disques du célèbre label de Détroit Underground Resistance. C’est encore du côté d’Albion qu’il reçoit le choc des premières raves-party. Trop souvent assimilé à la French touch, l’artiste est un véritable caméléon au karma définitivement très bon. Et c'est le festival Astropolis qui s'était fait plaisir en le faisant venir à Brest en 2011.