Shantel

Gitan project

Photo 1 Shantel

L’electro est son credo, la musique des Balkans son violon dingue. Du berceau familial des Carpates aux tréteaux festifs des festivals, Shantel enchante la planète gispsy depuis plus de trente ans. Loin de se carapater, les foules s’agitent sur les rythmes du gitan project. 

Si il descend d’ancêtres roumains, Shantel n’a rien d’un ours des Carpates ; bien au contraire, sa musique festive a du enchanter plus d’un « happy-hours » au cours de sa déjà longue carrière. Et plutôt que de se carapater, les plus timides n’hésitent pas à sortir de leur carapace pour se déhancher au rythme de ses hymnes électro balkaniques pimentées de paprika. Né à Francfort l’année de la grande révolution des mœurs, le DJ n’a en effet jamais cessé depuis les années 1980 de dynamiter les standards des pays de l’Est. Après avoir taquiné les platines en solo, le top de la scène électro pop des Balkans a mis le monde en ébullition avec l’album Disko Partizani, avant d’injecter du piment dans ses mix avec Planet Paprika ; Anarchy + Romance, le dernier album au titre « no futur époux » annonce la couleur : accompagné du Bucovina club orchestar, Shantel était l’une des armes de séduction massive utilisée par les organisateurs de la 4e Fête de la bière bretonne, alias Beg Chopin, pour faire chavirer la foule. Pendant que le public taquine la blonde, la brune ou bien l’ambrée, Shantel devrait quant à lui faire l’unanimité. Avec, à la clé, une sacrée gueule de joie.

Retrouvez toute la programmation du Festival Beg Chopin ici