Stromae

Brel storming

Photo 1 Stromae

La meilleure histoire belge de l’année 2013 se nomme Paul Van Haver, alias Stromae. À 28 ans, le jeune bruxellois signe l'album de l'année 2013 avec Racine Carrée. Alors on danse… sur la merditude des choses.

Cheese. C’est vrai que Stromae a la banane. En toute circonstance, même quand la violence se conjugue sur le mode mineur (Dodo). Le nœud papillonnant dans un tourbillon de notes multicolores, même quand les matins sont blafards et les rues laissées aux rois de rien, roués de coups par la vie (Alors on danse). Accro aux overdoses de texte (Rail de musique), Stromae est un magicien d’Oz quand, en deux notes de couleur et trois mots de colère, il ressuscite le grand Jacques. Brel du dancefloor, électro-poète, Stromae, le mec in peace au pays du Manneken Pis, n’a pas fini de prendre la vie par le bon côté. Le côté obscur de la farce, bien entendu.