Brest

Photo 1 Brest

«J’y suis j’y reste!» De l’avenue Jean Jaurès à la rue de Siam, le visiteur aura forcément envie de s’éterniser à Brest, dans la capitale du Finistère. De la rade aux rades, il y a de quoi avoir le coup de foudre dans cette ville du tonnerre. De la matière pour un Brest… of. Ou un Brest… seller.

«Est-ce que toi aussi tu me détestes / D’avoir un jour pu quitter Brest / La rade, le port, ce qu’il en reste / Le vent dans l’avenue Jean Jaurès.» Qui d’autre que le chanteur Christophe Miossec, pour parler de Brest? Brest, la ville aux 30 000 bombes et aux 100 000 obus. Là où plus rien n’est d’origine, mais où l’on est plus Breton que les Bretons. L’on s’y rend souvent à reculons, mais il faut nous pousser dehors pour que l’on s’en aille.

Bref, c’est un cœur gros comme ça qui fait battre le pouls de la cité: à commencer par le port maritime et le port de plaisance, souvent synonymes de plaisirs. L’endroit idoine pour avoir une vue aussi large que l’horizon, et pour traverser la nuit à fond de cale. Bien sûr, impossible de passer à côté de l’incontournable rue de Siam, plus facile à descendre qu’à remonter, surtout à certaines heures. Ni du pont de Recouvrance, à traverser absolument avant le couvre-feu. Quartier Saint-Martin pour un petit café-concert aussi sucré que la mer est salée, à l’occasion d’une techno party lors du festival Astropolis, ou pour un tour des vieux gréements plein d’agréments, il serait trop bête de ne pas visiter Brest. Même sous la pluie, et même sous le tonnerre.

Retrouvez ici les bonnes adresses de Brest